• Jardin: La poèsie des plantes en cette fin octobre

     Voici que l'approche de Novembre a sonné avec ses premiers brouillards, le temps est devenu plus frais et plus humide. Et comme le gel n'a pas encore fait son apparition, les géraniums sont encore très beaux ainsi que les dernières fleurs tardives qui continuent de s'épanouir une palette de couleurs au jardin.

    Jardin: La poèsie des plantes en cette fin octobreJardin: La poèsie des plantes en cette fin octobre

    Jardin: La poèsie des plantes en cette fin octobre

    Jardin: La poèsie des plantes en cette fin octobre

    Jardin: La poèsie des plantes en cette fin octobre

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    17 commentaires
  •  

    Bonjour, me revoilà avec une recette qui enchantent nos invités . Celle-ci est pourtant simple, ultra rapide mais combien bonne ….....

     

     

    Mijoté d'haricots blancs aux oignons thym et laurier

    Ingrédients pour 6 personnes

    1 kg de haricots blancs flageolés (boite)

    2 Oignons jaunes

    1 cuillère à soupe d'huile d'olives

    ½ cuillère à café de sucre poudre

    3 brins de thym

    3 feuilles de laurier

    ½ verre d'eau

    Sel et poivre

     

    Préparation

    Faire égouter les haricots après le avoir rincés, prendre un faîtout, y verser la cuillère à soupe d'huile d'olives,faire chauffer celle-ci puis y incorporer les oignons après les avoir émincés.

    Mijoté d'haricots blancs aux oignons, thym et laurier

    Mijoté d'haricots blancs aux oignons, thym et laurier

    Porter jusqu'à coloration,

    Mijoté d'haricots blancs aux oignons, thym et laurier

     

    y verser le demi-verre d'eau,puis mettez thym,laurier,sel et poivre et portez à l'ébullition,

    Mijoté d'haricots blancs aux oignons, thym et laurier

    verser y les haricots blancs,accompagné du sucre. Mélanger le tout avec délicatesse afin de pas écraser les haricots.

    Mijoté d'haricots blancs aux oignons, thym et laurier

    Il ne reste plus qu'à couvrir et laisser cuire à feu trés doux pendant environ 20 minutes. Faire bien attention de ne pas obtenir une purée.......

    Ma viande préférée d'accompagnement que je vous propose « du mouton » 

    Mijoté d'haricots blancs aux oignons, thym et laurier

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    12 commentaires
  • Haute-vienne : Le pont du Dognon et le barrage Saint Marc

     

    Le pont du Dognon a été construit entre 1929-1930;

    Haute-vienne : Le pont du Dognon et le barrage Saint Marc

     

    pour remplacer le pont de pierre du 19ème siècle, noyé par la réalisation du barrage Saint Marc ( appelé aussi barrage du Maureix) destiné pour alimenter une usine hydroélectrique .Transformant ainsi le cours d'eau le Taurion en lac. 

    Ce pont est bâti en trois travées , une centrale de 65 mètres constituée d'une poutre en Bow-string qui repose sur une piles à ses extrémités. ce procédé bien connu en limousin avec la passerelle toute proche de la gare des Bénédictins à Limoges. 

    Le procédé Bow-string implique que le tabliers et les arcs soient solidaires. Car un arc supporte avec l'aide des tirants et suspentes le poids du tablier en béton armé.  

    La méthode du Bow-string est la suivante : lors de la charge du tablier, des poussées verticales s'exerce sur l'arc, qui émettent une force latérale sur le tablier, qui de ce en devient le régulateur. Les trois travées fonctionnent de manière indépendante l'une à l'autre .  

    Cet endroit est un lieu de rêve pour les pécheurs de carnassiers...Mais lors de notre passage ce 19 Octobre 2014 l'eau avait quelque peu disparue. Nous offrant ainsi les berges profondes et le lit du Taurion.

    Haute-vienne : Le pont du Dognon et le barrage Saint Marc

    Haute-vienne : Le pont du Dognon et le barrage Saint Marc

    Haute-vienne : Le pont du Dognon et le barrage Saint Marc

    Haute-vienne : Le pont du Dognon et le barrage Saint Marc

    Haute-vienne : Le pont du Dognon et le barrage Saint Marc

    Haute-vienne : Le pont du Dognon et le barrage Saint Marc

    Haute-vienne : Le pont du Dognon et le barrage Saint Marc

    Haute-vienne : Le pont du Dognon et le barrage Saint Marc

    Haute-vienne : Le pont du Dognon et le barrage Saint Marc

    Haute-vienne : Le pont du Dognon et le barrage Saint Marc

    Haute-vienne : Le pont du Dognon et le barrage Saint Marc

    Haute-vienne : Le pont du Dognon et le barrage Saint Marc

    Haute-vienne : Le pont du Dognon et le barrage Saint Marc

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    14 commentaires
  • Jardin :  Mon auxilliaire Bufo-Bufo, en Occitan « Lo Pautut » ou  « Lou Grapaud »

    Pourquoi une telle photo avec un titre pareil, tout simplement pour vous parler de cet animal qui a pour vrai nom « le crapaud commun » que hier, j'ai découvert en nettoyant mes parterres,tapis sous un tas de feuilles.On le rencontre souvent aussi dans les milieux forestiers,les villages et les bocages. Dans les jardins ,il est un allié précieux pendant la nuit.

    Il appartient à la famille des Bufonodés.Sa taille pour le male adulte est de 10 cm et pour la femelle 15 cm

    Jardin :  Mon auxilliaire Bufo-Bufo, en Occitan « Lo Pautut » ou  « Lou Grapaud »

    Je sais,il fait parti des animaux de mauvaise réputation. On dit même qui entre dans le sorcellerie .... Crachant du venin par les yeux envers ceux qui le regardent et donne des verrues pour ceux qui le touchent.

    Alors que d'autres pensent qu'il porte bonheur, lorsque on le croise.....ou qu'on l'héberge au jardin. Tout cela n'est que pur blague.......Il est tout simplement utile pour notre biodiversité.

    Jardin :  Mon auxilliaire Bufo-Bufo, en Occitan « Lo Pautut » ou  « Lou Grapaud »

    Je suppose qu'en cette période,il est à la recherche de son lieu d'hibernation,car bien que Amphibiens, il hiberne rarement dans l'eau, préférent plutôt un creux de souche, un mur de pierres ou tout simplement une galerie de mamifères.

    Il fait parti des animaux « nocturne », il se nourrit de colèoptères, araignées, sauterelles, fourmis, molusques et vers. En période de reproduction dès Février, il devient actif jour et nuit. Celle-ci s'effectue de Mars à Avril.

    Le mode de reproduction de la femelle s'effectue par une ponte sur son lieu « Cours d'eau,mare ou étang », la femelle enroule deux cordons d'oeufs d'une longueur de 3 à 5 métres autour d'une racine d'arbre immergée que le mâle arrose de son sperme.Les œufs sont de couleur noire, il sont disposés en 2 ou 4 rangées. Leur nombre peut varier de 5000 à 7000 œufs. En principe les tétards naissent deux semaines après. Pour subir ensuite leur métamorphose dès le mois de Juin. Il lui faudra attendre pour sa sexualité  4 à 7 ans selon les régions et pays "Européen" . 

    Jardin :  Mon auxilliaire Bufo-Bufo, en Occitan « Lo Pautut » ou  « Lou Grapaud »

    Sa vie d'adulte peut aller jusqu'à une dizaine d'années et parfois plus, si aucun prédateurs comme la couleuvre à collier ou la corneille noire ne vient porter atteinte à celle-ci.

    Petit rappel: Ce vilain petit animal est une espèce protégée

    Jardin :  Mon auxilliaire Bufo-Bufo, en Occitan « Lo Pautut » ou  « Lou Grapaud »

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    14 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires