• Un dimanche de visites en Xaintrie Blanche - Cantal et Xaintrie Noire 2/6

    Un dimanche de visites en Xaintrie Blanche - Cantal et Xaintrie Noire 2/4

    Comme annoncé dans mon billet précédent ..Saint Privat n'étais qu'un arrêt. Alors nous poursuivons cette belle journée accompagnée par le soleil. Direction Pleaux "ville non traversée,mais que vous pouvez visiter comme moi j'ai fais chez DD17". Puis Loupiac lieu de notre visite du Buron de Fages

    Mais qu'est-ce que c'est un buron ?

    Un buron est un bâtiment en pierre, couvert de lauzes ou d'ardoises, que l'on trouve sur les « montagnes », pâturages en altitude que les éleveurs de vallée possèdent et exploitent de façon saisonnière dans les monts du Cantal

    photo du net

    Un dimanche de visites en Xaintrie Blanche - Cantal et Xaintrie Noire 2/4

    Mais rien de comparable à notre arrivée dans le village

    Un dimanche de visites en Xaintrie Blanche - Cantal et Xaintrie Noire 2/4

    Ou ce gentil beau gros toutou ....nous attendait 

    Un dimanche de visites en Xaintrie Blanche - Cantal et Xaintrie Noire 2/4

    Voici le buron de Fages ou l'on fabrique du Salers et du Cantal

    Un dimanche de visites en Xaintrie Blanche - Cantal et Xaintrie Noire 2/4

    Son propriétaire

    Un dimanche de visites en Xaintrie Blanche - Cantal et Xaintrie Noire 2/4

    Après explications sur le déroulement de la visite...... 

    Comme annoncé précédemment en fin de mon billet

                 Traite des vaches pour le laitVaches salers

                                                                                      la traite des vaches deux fois par jour, se déroule dans le pré tout le long de la période d'estive (ou un contrôle laitier y est effectué chaque mois) .Le lait est ensuite acheminé au buron (laiterie de la ferme) pour y être transformé soit la valeur de 400 litres par traite pour une tomme de 40 kg..

          Un dimanche de visites en Xaintrie Blanche - Cantal et Xaintrie Noire 2/4                  Un dimanche de visites en Xaintrie Blanche - Cantal et Xaintrie Noire 2/4

    Après la pub place à la visite

    Un dimanche de visites en Xaintrie Blanche - Cantal et Xaintrie Noire 2/4

    Comme vous pouvez voir la fromagère et épouse de ce monsieur est en plein travail physique.... Car sous ce voile c'est les 400 litres de lait cru qui sont d'abord passés dans l'appareil  sur la gauche en bois cerclé dans lequel le lait y a été débarqué dès la fin de la traite avant d’être tiédi entre 32 et 34°C. Ensuite celui-ci est alors chauffé à 72°C pendant une trentaine de secondes. La présure est ensuite ajoutée pour faire cailler le lait. Le caillage dure environ 1heure. Le lait caillé est alors versé mécaniquement dans cette table creuse sur roulettes elle a l’aspect d’une pâte molle séparée partiellement de son petit lait comme celle caché sous le voile.

    Ensuite le travail physique de la fromagère commence. Cette pâte molle est séparée du petit lait liquide. à l'aide d'une presse " Il faut environ 10 litres de lait pour faire un kilo de fromage "

     

    Un dimanche de visites en Xaintrie Blanche - Cantal et Xaintrie Noire 2/4

    Pour le petit lait qui sort ...il n'est pas perdu .Car il part en extérieur pour nourrir des cochons

    Porcs de la ferme

    Ce pressage pour faire sortir le petit lait est effectué 10 fois

    Un dimanche de visites en Xaintrie Blanche - Cantal et Xaintrie Noire 2/4

    Sorti de presse la tomme fraiche est ensuite découpée en blocs pour être retourné plusieurs fois afin d'en extraire le maximum de liquide.

    Le mot plusieurs fois s'impose car cette manipulation doit être effectuée comme pour le pressage 10 fois jusqu'à obtenir une pâte asséchée soit environ 2 heures de travail . 

    Un dimanche de visites en Xaintrie Blanche - Cantal et Xaintrie Noire 2/4

    Un dimanche de visites en Xaintrie Blanche - Cantal et Xaintrie Noire 2/4

    Ensuite broyée et salée elle repose entre 16 et 24h le temps de bien absorber le sel.

    Un dimanche de visites en Xaintrie Blanche - Cantal et Xaintrie Noire 2/4

    Après ces  24h  la tome broyée est mise dans des moules qui sont compressés pour encore extraire le liquide restant. Ces fourmes donnent leur forme caractéristique au fromage: les pièces de Cantal pèsent 40 kilos chacune.

    Un dimanche de visites en Xaintrie Blanche - Cantal et Xaintrie Noire 2/4

     

    Un dimanche de visites en Xaintrie Blanche - Cantal et Xaintrie Noire 2/4

    La fabrication du fromage a lieu deux fois par jour durant la période de fabrication du SalersCela veut dire la manipulation de la matinée et la même pour le soir ....

    Un dimanche de visites en Xaintrie Blanche - Cantal et Xaintrie Noire 2/4

    Après cette visite pourquoi ne pas profiter de ce label AOP  .......avec du producteur au consommateur

    Un dimanche de visites en Xaintrie Blanche - Cantal et Xaintrie Noire 2/4

    Ainsi notre matinée prenait fin.........et l'estomac avait faim. Alors on partait direction Salers  " cité moyenâgeuse" et médiévale, témoin d'un superbe passé historique. Dont les remparts abritent de petites ruelles qui renferment de vieilles demeures toutes en parfaites état de conservation.....

    En montant la ville jusqu'au sommet soit 900 m, on est comme transporté au XVIème siècle, avec ses hôtels particuliers et ses maisons à tourelles en pierre volcanique ....rendez vous sur mon prochain billet  

     

    Un dimanche de visites en Xaintrie Blanche - Cantal et Xaintrie Noire 2/4

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Vendredi 20 Octobre à 09:33

    bonjour JM , oui ça tout change ! la pub on te voir un beau buron et à l'arrivé 

    bon ...  normal  moderne !!    mais avec la législation  dur dur ???

    super cette visite  de la fabrique !! et j'y ai assisté 1 fois  ! ça vaut la visite !!

    et un beau chien pour vous accueillir ! 

    belle fin de semaine  A + +  amicalement   profitez en bien  et ...

    2
    Vendredi 20 Octobre à 09:33

    Merci pour ce beau reportage, photos et explications.

    Bonne fin de semaine, avec un temps mitigé ...
    Bisoux, jean marie

    3
    Vendredi 20 Octobre à 10:38

    J'ai aimé cette visite sur la fabrication du fromage. Beau week-end et à lundi. Bisous

    4
    Vendredi 20 Octobre à 11:44

    Bonjour JM une visite instructive !!! j'aime bien voir comment sont fabriqués les bons fromages !

    J'aime bien les maisons typiques du village !!

    Bonne fin de semaine gros bisous Rozy

     

    5
    Vendredi 20 Octobre à 11:57

    Un article très intéressant J.M. Quand j'ai lu Loupiac, j'ai crus que tu allais nous parler de vin... main non dans le Cantal, c'est du fromage. !

    Bises et bon vendredi

    6
    Vendredi 20 Octobre à 12:38
    Roguidine

    Bonjour J.M

    Une bonne visite sûrement intéressante,

    tu as dû en apprendre  des choses au vu de tes photos,

    tu as ramené du fromage ?

    Bonne journée, amitiés

    7
    Vendredi 20 Octobre à 14:38

    Bonjour

    Tout d'abord Merci pour le lien vers mon billet de Pleaux ...

    Une belle visite de ce Buron .... qui n'en n'a que le nom .... ça doit être très intéressant de voir les diverses étapes de la fabrication

    miammm le bon fromage, vous avez dû faire des réserves !!!

    en suivant le lien sur leur site j'ai lu que ...

    "La ferme du Buron de Fages a remporté pour 2009 le 1erprix du fermier d’Or pour le Cantal fermier et le 3ème prix pour le Salers "

    Bravo à eux pour leur savoir-faire !

      je connais Salers aussi bien entendu alors je le reverrai avec plaisir chez toi

    Merci et bon après-midi

    Bises

     

    et j'oubliais ......

    J'ai vu Lges et la Frairie des Petits Ventres aux infos de 13h ..... tu vas surement y aller et nous en parler bientôt mais ohhhh le monde !!!!

      • Vendredi 20 Octobre à 15:31

        pour répondre à ta question des petits ventres , c'est un lieu ou je ne vais plus depuis des années  .

        comme tu dit si bien trop de monde et trop de mélange d'odeur donc "écœurant "

        bon weekend

        Amitiés

    8
    Vendredi 20 Octobre à 17:37

    Bonjour, on n'imagine pas combien ce travail est difficile; ce fromage est tellement bon; j'aime beaucoup ces petites fermes en pierre, les  burons, j'en ai vu pas mal le peu de temps que j'ai passé dans le Cantal , je te souhaite une bonne journée, bisous, et bon w end

    9
    Vendredi 20 Octobre à 18:05

    Merci beaucoup pour ce reportage, mes petits fils adorent le fromage.  Très intéressant aussi.

    et surtout merci pour vos bons conseils et le lien qui va me permettre de suivre.

    Heureusement pour eux nous sommes une famille soudée,(j'ai sans doute eu de la chance) mais il va falloir surveiller de près d'autant que notre petit 3 ans ne comprend pas et a des manifestations anormales parfois. Quant au grand frère 6 ans excellent élève CP d'après sa maîtresse, mais souvent dans ses rêves!!. Heureusement ils sont près de nous, mais comme vous dites faire des enfants c'est facile, mais les couples d'aujourd'hui pensent uniquement qu'à eux et leur vie. Qui n'a pas vécu des moments difficiles? On ne vit pas 30 ans sans ombre sans bouleversement aussi est ce pour cela qu'il faut quitter le navire? je ne sais plus. Merci à vous et bon weekend

    10
    Vendredi 20 Octobre à 21:32
    Bonsoir JM, Quel travail, la fabrication de ce bon fromage. Ces gens meritent leur salaire. J'aime ces burons, bâtiment vraiment authentique. Bon week-end Amitiés. Aimée
    11
    Samedi 21 Octobre à 10:40

    J'ai en souvenir que les burons anciens avaient peut être une cave.

    Cave pour le début d'affinage et mûrissement sur place, dans les champs de récolte.

    Merci pour le lien précieux avec James Thiérée. 

    Des amis de mail on vu " Raoul " une pièce au TNS de Strasbourg.

    Je trouve qu'il bouge super bien sur scène.

    Amicalement. Yann

    12
    Samedi 21 Octobre à 15:52

    Bonjour jm,

    Très intéressant la fabrique du fromage. Tout y est très bien expliqué jusqu'au nombre de litre de lait pour un fromage de tant de kilos. La visite devait être intéressante.  Beaucoup de travail pour ces personnes qui font tous de leurs mains.

    J'avais oublié le nom de ces petites maisons dans les montagnes que j'aime beaucoup. Belle entrée dans le village, la photographie est superbe.

    Un très bel article, j'ai beaucoup aimé.

    Très bon après-midi.

    Amitiés.

    13
    Marie-France
    Samedi 21 Octobre à 16:01
    Bonjour
    Je te remercie pour ce reportage sur la fabrication du fromage et je te souhaite un bon week-end.
    14
    Dimanche 22 Octobre à 09:47

    chouette sortie ! bonne journée

    15
    Dimanche 22 Octobre à 21:33

    Un travail vraiment très fastidieux, mais .... un résultat que j'aime beaucoup !!!
    plaisir de te retrouver sur les blogs.
    Je vais essayer de reprendre régulièrement, mais maintenant la priorité c'est Michel,
    Les blogs passeront après

    bisous JM

    16
    Lundi 23 Octobre à 08:36

    Bonjour jm

    J'espère que tu vas bien

    Merci de tes explication en ce qui concerne les différentes sortes d'acers. Très instructif.

    Voilà une chose intéressantes, visiter les petites fabriques artisanales pour voir comment sont faits les produits que l'on mange.

    J'ai assisté il n'y a pas longtemps à la fabrication des macarons, c'est excellent !

    Je te souhaite une très bonne journée

    Bien amicalement

    @lain

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :