• Si on parlé retraite …. car depuis Napoléon,elle fut souvent bouleversé mais sans tomber dans le partage et l'égalité

     

    Aujourd'hui la retraite est un sujet qui fait débat, mais depuis longtemps déjà. Car celle-ci a connue bien des épisodes. C'est après la révolution de 1848 que déjà les fonctionnaires civils et militaires bénéficie d'une retraite « loi » sur les pensions civiles du 8 juin 1853.

    Si on parlé retraite …. car depuis Napoléon,elle fut souvent bouleversé mais sans tomber dans le partage et l'égalité

    C'est Napoléon III qui généralise le régime par répartition toujours pour la fonction publique avec un âge normal de 60 ans à 55 ans pour les travaux pénibles .

    Mais après différents événements, celle-ci va disparaître, pourtant deux tentatives seront lançées une en 1910 avec un échec et une autre 1928 qui connaitra d'abord un refus de la part des agriculteurs, patronats, médecins et par certains du milieux ouvriers.

    Si on parlé retraite …. car depuis Napoléon,elle fut souvent bouleversé mais sans tomber dans le partage et l'égalité

    Mais la crise de 1929 étant bien présente, c'est l'année suivante que la donne change .Les textes de 1929 sont alors modifiés et pour obliger les salariés dont les salaires ne dépassant pas les 15000 frs de cotiser au régime d'assurance vieillesse . Les VRP ,ils sont exclus de ce système. Ce régime sera mixte avec une gérance par capitalisation et répartition qui est géré par la Sécurité sociale, mais que celle-ci confie au choix de chaque assuré à l'organisme de son choix " caisses patronales,syndicats et mutuelles ". Les durées de cotisation étaient différentes. 5 ans pour une rente ,15 pour avoir une proportionnelle ou 30 ans pour avoir sa pension complète.. Le moyen de calcul était fait sur le salaire moyen de l'ensemble de sa carrière.

    Si on parlé retraite …. car depuis Napoléon,elle fut souvent bouleversé mais sans tomber dans le partage et l'égalité

    Il faut attendre 1945 et Pierre Laroque pour la mise en place de la fameuse ordonnance de 1945 qui va mettre l'âge de la retraite à 65 ans et 55 ans pour régimes spéciaux. Dont les cheminots. Et déjà on voyait grand car au sortir de la guerre, on parlait de départ à 55 ans pour tous . Aujourd'hui, 74 ans après certains le peuvent et d'autres attendent . Les années s'écoulent et c'est en 1948 que des accords professionnels viendront permettre au non salarié d'obtenir un régime autonome d'assurance vieillesse et pour les commerçants et industriels, ils obtiennent une caisse de compensation . L'année 1949 " l'Ircantec  " va devenir la caisse de retraite pour le monde ouvrier appelé le Privé. Suivi de l'ordonnance de 1967 avec la création de la CNAV caisse nationale d'assurance Vieillesse. Nous poursuivons nos années pour nous arrêter en 1982 pour voir ce bouleversement que j'ai bien connu avec ce passage de 65 ans à 60 ans pour 37,5 ans de cotisation avec les régimes complémentaires qui emboitent le pas pour prendre les mêmes bases.

    Si on parlé retraite …. car depuis Napoléon,elle fut souvent bouleversé mais sans tomber dans le partage et l'égalité

    Alors tout était calme, voilà qu'en 1993 la réforme d'Édouard vient remettre en cause et bien sur dans le privé . Les 37.5 ans sont à la trappe et passe à 40 ans et en plus le salaire moyen de référence qui était basé sur les 10 meilleurs de l'année passe avec un mode de calcule sur les 25 meilleures années et avec une indexation basée sur les prix et non plus sur le salaire.

    Voilà qu'arrive tranquillement 2009,, on nous parle des caisses vides ????  Alors on met en place une modification à égale partage entre Public et Privé . Avec la mise en place d'une cotisation trimestrielles en plus par an jusqu'en 2012, ainsi que l'alignement du service Public sur le régime général pour arriver aux 160 trimestres en 2008 . Et enfin une reconnaissance pour ceux qui on commencé jeune voir 14 à 17 ans avec un départ à 60 ans pour toucher la retraite, mais sous conditions . Elle s'appelle la retraite anticipée. En cette période l'histoire de la surcote ou décote était dans les cartons et aussi on parlé déjà de la possibilité de prolonger l'activité jusqu'à 70 ans. Comme aussi j'avais oublié,en 2007 d'un rapprochement sur la durée de cotisation du coté Service Public pour passer de 37,5 à 40 années de cotisations comme pour le Privé. Mais en fixant le salaire de référence basé sur les 6 derniers mois d'activité fait qui est resté. En 2013 ,lors de nouvelles réformes annoncées, les 6 mois étaient dans les cartons, afin d'être porté aux dix meilleures années . Mais fut abandonné. Mais les caisses étaient annoncées comme vides

    Si on parlait retraite …. car depuis Napoléon,elle fut souvent bouleversé mais sans tomber dans le partage et l'égalité

    Aujourd'hui, quand je regarde et écoute calmement, je m'aperçois que depuis de nombreuses années, ce système ne peut pas durer car les caisses sont déjà passaient proches de la faillite . Que ce système est arrivé à bout de souffle car selon sa caisse de retraite ou chacune a son mode de calcul qui lui a été attribué où l'on constate que certaines professions se trouvent dans l'oubli alors que d'autre vive correctement . 

    Mais on a peut être aussi oublier cette loi de 2014 ou on a notamment retardée à 43 annuités pour la génération partant en 2035. Vous direz c'est dans 21 ans , je ne me sens pas concerné , mais une certaine jeunesse le sera. 

    Le calcul avec la méthode à points reste une solution égalitaire ou chacun se retrouve sur le même pied d'estale . Car comme il est annoncé 1 euros cotisé est égal un certains nombres de points et cela pour toutes professions. Une personne dont le salaire est de 1000 euros aura un nombre de point à l'équivalant , celle qui gagne le double aura ceux-ci doublé en points .

    Ayant vécu et combattu pour une retraite meilleure , je trouve ce principe ou l'égalité de base est identique , c'est sur que la retraite d'un ingénieur sera toujours supérieur à celle du petit ouvrier mais ils auront au moins la même base .

    Que reproche t'on à la retraite par points alors qu'elle est déjà utilisée dans le calcule de la retraite ICI

    Tous pour un , un pour tous

    Arrêtons ses genres de calcul de retraite

    Public: Une retraite à taux plein calculée sur les 6 derniers mois avec 75% du traitement Et comme inscrit dans la loi un taux de décote de 0,75 % et 1,25 % selon les statuts et les générations.

    Privé: Pour connaître la retraite à taux plein du régime général , il faut dans un premier temps, car la méthode en comporte deux . Tous d'abord , il faut déterminer " le salaire moyen " pour ensuite s'aligner sur la réforme Balladur et qui est de prendre les meilleures années de votre carrière de 40 à 45 ans

    Et sans compter les retraites de commerçants et les agriculteurs avec la retraite de compensation .

    Si on parlé retraite …. car depuis Napoléon,elle fut souvent bouleversé mais sans tomber dans le partage et l'égalité

    Alors, il faut que cela change pour nos générations montantes, aujourd'hui, certains syndicats

    Si on parlait retraite …. car depuis Napoléon,elle fut souvent bouleversé mais sans tomber dans le partage et l'égalité

    sont dépassés et le toujours dire " NOM " ne fait pas progresser. Car il faut évoluer et ne pas toujours être dans le négatif …… On n'est plus au temps de la vapeur et du charbon, mais on n'est à la période du numérique qui comme on ont le voit peut crée des emplois et aussi en briser.

    Je sais, je vais en vexer peut être certains, mais ce n'est pas une histoire politique ,

    Si on parlait retraite …. car depuis Napoléon,elle fut souvent bouleversé mais sans tomber dans le partage et l'égalité

    mais plutôt une affaire sociale grave pour éviter la misère qui s'installe chaque mois au restos du cœur . Car touche une retraite dont le calcul doit être réformé au plus vite quoi qu'on en pense . 

      Si on parlé retraite …. car depuis Napoléon,elle fut souvent bouleversé mais sans tomber dans le partage et l'égalité

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    9 commentaires
  • Limoges : les petits ventres , c'était  le rendez-vous du Girot et Amourettes

    C'est depuis le Moyen Âge que les limougeauds fêtent la frairie des petits ventres dans ce lieu mythique.

    Limoges : les petits ventres , c'était  le rendez-vous du Girot et Amourettes

    Limoges : les petits ventres , c'était  le rendez-vous du Girot et Amourettes

    Mais depuis 1973 le troisième vendredi d'Octobre ou les produits de tripiers sont mis sur les étales Boudins, Andouillettes et les fameuse Amourettes de moutons (testicule) car ne pas confondre car on appelle aussi Amourette la moelle épinière du mouton, du bœuf et du veau .

    Quand on arrive dans le centre ville , une bonne odeur vient vous chatouiller les narines,les commerçants de la rue de la Boucherie sans charge.

    Arrivé sur le lieu , aller pénétrons donc dans cette rue mythique , ce lieu de Frairie .  

    Limoges : les petits ventres , c'était  le rendez-vous du Girot et Amourettes

    Attention de pousser pas

    Limoges : les petits ventres , c'était  le rendez-vous du Girot et Amourettes

    C'est chaque année le même rituel et fait l'effet boule de neige car cette fête attire les habitués , mais d'autres gourmets venant d'ailleurs . Une occasion de festoyer entre amis et visiter ce vieux quartier légendaire .

    Limoges : les petits ventres , c'était  le rendez-vous du Girot et Amourettes

     Limoges : les petits ventres , c'était  le rendez-vous du Girot et Amourettes

    Limoges : les petits ventres , c'était  le rendez-vous du Girot et Amourettes

    Boudin ou andouillette

    Limoges : les petits ventres , c'était  le rendez-vous du Girot et Amourettes

    Jolis petits pâtés de viande

    Limoges : les petits ventres , c'était  le rendez-vous du Girot et Amourettes

    Belles andouillettes ou beaux Girots  ?

    Limoges : les petits ventres , c'était  le rendez-vous du Girot et Amourettes

    Limoges : les petits ventres , c'était  le rendez-vous du Girot et Amourettes

    Photo de la place Saint Aurélien en temps normal

    Limoges : les petits ventres , c'était  le rendez-vous du Girot et Amourettes

    La même ce jour de frairie des petits ventres, Beaucoup de monde à festoyer. Mais il est vrai qu'il n'est que 14h00 et la journée n'est pas finie . 

    Limoges : les petits ventres , c'était  le rendez-vous du Girot et Amourettes

    Pousse-toi de là pour que j'm'y  mette !

    Limoges : les petits ventres , c'était  le rendez-vous du Girot et Amourettes

    je quitte cette rue pavée rempli des ses bonnes odeurs et ….. ….

    Limoges : les petits ventres , c'était  le rendez-vous du Girot et Amourettes

    Un passage par l'église Saint Michel des lions et son quartier

    Limoges : les petits ventres , c'était  le rendez-vous du Girot et Amourettes

    Limoges : les petits ventres , c'était  le rendez-vous du Girot et Amourettes

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    13 commentaires
  •  

    Limoges : La tradition de poursuit en 2019,ce vendredi 18 Octobre pour la 46ème année,Rue de la Boucherie.

    Une époque ancienne recrée en 1973 

    Limoges : La tradition de poursuit en 2019,ce vendredi 18 Octobre pour la 46ème année,Rue de la Boucherie.

    Je débute avec cette photo modifier qui a fait polémique en 2014.

    Mais rien de grave ,car cette fête était d'actualité avant 1315 . Pour arrêter durant une certaine période est de revoir le jour en 1973  sous deux versions

    Car Aujourd'hui à Limoges encore ce vendredi 18 Octobre 2019 c'est la frairie des petits ventres ,une institution reprise qui dure depuis 46 ans.

    Limoges : La tradition de poursuit en 2019,ce vendredi 18 Octobre pour la 46ème année,Rue de la Boucherie.

    Limoges : La tradition de poursuit en 2019,ce vendredi 18 Octobre pour la 46ème année,Rue de la Boucherie.

     Mais deux versions sont rattachés à cette fête ou Frairie des Petits Ventres.

     

     

    Limoges : La tradition de poursuit en 2019,ce vendredi 18 Octobre pour la 46ème année,Rue de la Boucherie.

     

    La première tout comme la deuxième remonte à 1973 ou le projet est avancé par la municipalité de l'époque de démolir une partie du quartier de la Rue de la Boucherie.

    Limoges : La tradition de poursuit en 2019,ce vendredi 18 Octobre pour la 46ème année,Rue de la Boucherie.

    Alors afin de préserver celui-ci ,la Corporation des bouchers et leurs épouses décident de recrée cette fête ancienne gérée par la Corporation des bouchers car ce n'est qu'en 1315 quelle deviendra la confrérie de Saint Aurélien .

    Limoges : La tradition de poursuit en 2019,ce vendredi 18 Octobre pour la 46ème année,Rue de la Boucherie.

    La statue en bas à Droite représente Sainte Anne et la Vierge aux rognons. qui tient Jésus sur son bras qui mange un rognon .

    Car Il faut savoir qu’à cette époque, les bouchères donnaient des rognons d’agneaux aux enfants de leurs plus fidèles clients.

     

    Limoges : La tradition de poursuit en 2019,ce vendredi 18 Octobre pour la 46ème année,Rue de la Boucherie.

        Limoges : La tradition de poursuit en 2019,ce vendredi 18 Octobre pour la 46ème année,Rue de la Boucherie.                                                    Limoges : La tradition de poursuit en 2019,ce vendredi 18 Octobre pour la 46ème année,Rue de la Boucherie.

    A ne pas confondre avec la confrérie de Notre dame de Pitié (l'honneur à la Vierge) sur lequel les femmes bouchères l'on mise à l'honneur pour cette journée. Cette statue dite aussi Notre Dame des Petits Ventres .

    Limoges : La tradition de poursuit en 2019,ce vendredi 18 Octobre pour la 46ème année,Rue de la Boucherie.

    Aujourd'hui est portée en procession en rappel à cette tradition qui au XIXè siècle était fêté sous ce nom le 15 septembre , la date du début de la fabrication des produits de tripes , les chaleurs passées.

     

    Limoges : La tradition de poursuit en 2019,ce vendredi 18 Octobre pour la 46ème année,Rue de la Boucherie.

     

    En se qui concerne la deuxième version, cette fête voit le jour à l'occasion du 50ème anniversaire de son école et groupe folklorique .

    Limoges : La tradition de poursuit en 2019,ce vendredi 18 Octobre pour la 46ème année,Rue de la Boucherie.

    Comme ci-dessus ,elle va recréer cet événement qui aujourd'hui encore après toutes ses années écoulées et devenu ce grand banquet festoyant sur ses rues pavées. Car cette fête a débutée en 1973 et ce poursuit encore dans l'un des plus vieux quartier ancien de Limoges qui garde encore aujourd'hui toute son allure d'antan. « son beau quartier de la boucherie avec ses échoppes et sa rue pavée. Pour cette première se fut le Vendredi 19 Octobre 1973 qui fut choisi soit le troisième vendredi du mois. Alors pour cette première plusieurs organisations avaient répondu présent à l'appel de l'école .La confrérie Saint aurélien ,le groupe Renaissance du vieux Limoges, sans oublier les commerçants de cette rue mythique " De la Rue de la Boucherie " et l'accord et le soutien de la ville de l'époque.

    Limoges : La tradition de poursuit en 2019,ce vendredi 18 Octobre pour la 46ème année,Rue de la Boucherie.

    Merci Facebook

    Aujourd'hui cette tradition se poursuit encore dans la Rue de la boucherie mais aussi sur la place Saint Aurélien et autres lieux ou boutiques, stands de Tripiers, Charcutiers vous accueillent et vous proposent les girots (une préparation traditionnelle de Limoges fabriquée une semaine par an lors de cette fête),la première photo

          

           Limoges : La tradition de poursuit en 2019,ce vendredi 18 Octobre pour la 46ème année,Rue de la Boucherie.         Limoges : La tradition de poursuit en 2019,ce vendredi 18 Octobre pour la 46ème année,Rue de la Boucherie.         Limoges : La tradition de poursuit en 2019,ce vendredi 18 Octobre pour la 46ème année,Rue de la Boucherie.

    andouilles,boudins aux châtaignes,tête et fraise de veau,langue et les fameuses couilles de moutons etc .Et pour complément à tout cela , les Boulangers et Pâtissiers vous proposent le bon pain de campagne , le pâté de pommes de terre, les galetous, les gaufres, beignets, clafoutis et flognarde.

    Autrefois cette fête débuté à 19h pour clore à 22h ,Aujourd'hui elle se poursuit sur toute la journée …...à voir plus .

    Bonne dégustation

    PS: La chapelle Saint Aurélien date de 1471 ,elle fut vendue aux enchères en 1795 et devenir la propriété de la corporation de la Boucherie qui en  est encore le propriétaire.

    Limoges : La tradition de poursuit en 2019,ce vendredi 18 Octobre pour la 46ème année,Rue de la Boucherie.

    Elle sera fermée ce jour le seul de l'année 

    Limoges : La tradition de poursuit en 2019,ce vendredi 18 Octobre pour la 46ème année,Rue de la Boucherie.

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    19 commentaires
  • Condat sur Vienne : Quand l'aquarelle s'exprime ......

    Quelle magnifique découverte que je viens ici partager avec vous . Avec ce petit coup de cœur pour ses belles aquarelles « huiles et Acryliques »en exposition dans la bibliothèque communale « le Bateau Livre »que nous proposent ses deux aquarellistes

    Condat sur Vienne : Quand l'aquarelle s'exprime ......

    Condat sur Vienne : Quand l'aquarelle s'exprime ......

    Condat sur Vienne : Quand l'aquarelle s'exprime ......

    Condat sur Vienne : Quand l'aquarelle s'exprime ......

    Condat sur Vienne : Quand l'aquarelle s'exprime ......

    Condat sur Vienne : Quand l'aquarelle s'exprime ......

    Condat sur Vienne : Quand l'aquarelle s'exprime ......

    Condat sur Vienne : Quand l'aquarelle s'exprime ......

    Condat sur Vienne : Quand l'aquarelle s'exprime ......

    Condat sur Vienne : Quand l'aquarelle s'exprime ...... Van Gogh écrivait ........Je devrais toutefois passer par d’autres échecs, car je crois que l’aquarelle exige une grande habileté et une grande rapidité dans le travail. On doit travailler dans la matière mi humide pour obtenir de l’harmonie, et on n’a pas beaucoup de temps pour réfléchir. Il ne s’agit donc pas de travailler fragmentairement, non, on doit ébaucher presque d’un coup… 

    la bibliothèque communale « le Bateau Livre »

    Condat sur Vienne : Quand l'aquarelle s'exprime ......

     Condat sur Vienne : Quand l'aquarelle s'exprime ......

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    16 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique