• Le jardin : Arbres fruitiers ,maladies et traitements

    Le jardin : Arbres fruitiers ,maladies et traitements

     

    Le jardin : Arbres fruitiers ,maladies et traitements

    Planter des arbres fruitiers dans un jardin et dégustez-les fruits ! tout le monde en rêve. Mais avant cela, il faut vaincre certains parasites

    Le jardin : Arbres fruitiers ,maladies et traitements

     Et, ils sont nombreux. Comme la Cheimatobie et l'hyponomeute etc...... . 

    Le jardin : Arbres fruitiers ,maladies et traitements

    Le jardin : Arbres fruitiers ,maladies et traitements

     Ces ravageurs ont une appartenance à l'insecte. Et pour commencer a la "  chenille", Elle ravage les bourgeons et le feuillage, elles s'attaquent surtout aux pommiers, et aux cerisiers. Les unes sont des petites chenilles « arpenteuses » qui ne font pas de toiles autour des feuillages dévorés.

    Le jardin : Arbres fruitiers ,maladies et traitements

    La plus commune qui est  la Cheimatobie, provenant d'un papillon femelle n'a pas d'ailes et grimpe en Automne pour aller pondre tout au bout des branches. Solution l'insecticide biologique avec l'utilisation de la bactérie « Bacilus Thuringrensis »

    D'autres enveloppent les rameaux d'un jolie nid soyeux. Ce sont les Hyponomeutes dont le papillon vole en fin d'été, puis lui aussi au bout des branches. Puis l'éclosion et  il commence à vivre et devenir vite une chenille  jaunâtre à points noirs nichant dans ce soyeux cocon.  Son activité destructrice s'effectue à partir de la moitié du printemps jusqu'au début de l'été . Solution, Il faut lutter énergiquement, en posant des bandes de toile engluées autour du tronc pour les papillons grimpeurs, plus ensuite faire despulvérisations de fin d'hiver aux huiles, Puis au printemps faire des pulvérisations de Purin ( base ortie et lavande) dès l'apparition des bourgeons floraux et après la chute des pétales. 

    Il y a aussi l'insecte suceur  avec la  Cochenille, dont seul le mâle peut voler. Quand à l'insecte femelle ,il  s'attaque aux pommiers et poiriers. Un petit insecte  de différente forme ,en avec un corps mou, écailleux et ciré pour le pommier, soit  un corps mou recouvert de filament blanc appelé Cochenille farineuse. Tout ce beau monde vit en très grand nombre, leur pouvoir affaiblir l'arbre en lui suçant la sève. Pour lutter contre cela faire un traitement de savon noir et mélange d'alcool à brûler (5% du volume ). 

    La liste se poursuit avec, les pucerons du feuillage, un autre insecte qui s'attaque au feuillage. Il le pique et suce la sève. Lorsque l'on reconnaît le symptôme souvent il est trop tard car on découvre les feuilles enroulées. Surtout sur le pêcher et le cerisier. Les traitements sont les huiles en hiver pour détruire les œufs. Puis au Printemps, il faut pulvériser au savon noir et le répéter au cours de l'été. 

    Le puceron lanigère, un puceron qui est couvert de poils blancs. On le trouve surtout dans le pommier ou il pullule . Traitements, comme le puceron des feuillages pulvériser au savon noir. Pour les parties isolées ,on peu badigeonner les branches à l'alcool à brûler avec un pinceau sans toucher les feuilles. 

    La tordeuse des bourgeons, une autre sorte de petite chenille, qui elle dévore les bourgeons.Le traitement est identique , le savon noir. 

    Le ver des fleurs, la larve de ce petit coléoptère de la famille des charançons appelé l'Anthonome. Sa particularité est de dévorer les bouquets de fleurs par l'intérieur du bourgeon sur les pommiers,

    Pour le traitement, souvent les oiseaux sont de bon allier pour lutter contre cet insecte. au printemps pulvériser une bouillie sulfocalcique,(soufre+chaux) 

    Le Carpocapse, le terrible ver ou plutôt chenille (encore une autre) dont le papillon pond sur les fleurs et les jeunes fruits .Sa cause, les fruits deviennent véreux, les premier attaqués tombent, pour les autres, ils mûrissent mais sans vraiment de valeur. Traitement courant Mai, placer des bandes de carton ondulé autour de l'arbre afin de piéger les larves, puis surveiller, afin de détruire les larves qui s'y abritent. Puis un second traitement a effectuer par deux fois vers fin avril avec un produit sélectif pour chenilles.« Bacilus Thuringrensis » ou installer des nichoir à mésanges.

    Les maladies 

    Le chancre une maladie fréquente chez le pommier. Le chancre est causé par un champignon qui pénètre dans les blessures de l'arbre du au gel ou par les plaies de taille. Traitements, Entretenir la propreté des rameaux en supprimant les mousses et lichens. Ensuite badigeonner les blessures avec une solution concentrée à 2% de sulfate de cuivre et recouvrir avec du mastic à greffer. Puis pendant l'été arroser au nitrate de soude pour activer la cicatrisation et la formation des bourrelets. 

    La cloque du pécher, les feuilles deviennent blanches puis rouges avec des boursouflures. Le traitement qui s'impose est de supprimer et brûler les rameaux atteints dès le début de la maladie. Mais avant cela ,il ne faut pas manquer de pulvériser dès la fin de l'hiver avec une forte bouillie de cuivre ou de soufre. 

    La chlorose,,maladie que l'on trouve sur les poiriers greffés ou les pêchers. Cette maladie est souvent due à un sol trop calcaire ou aussi trop humide. Solution voir pour un drainage et pour lutter, il faut apporter environ 80 à 100 grammes de sulfate de fer par mètre carré. 

    La gomme,sorte de gélatine,très souvent rencontrée sur les cerisiers, les pruniers, les pêchers. Le traitement approprié est un apport de fumure phosphorée et de la chaux.

    Coryneum du pécher, des taches rouges et brunes sur les feuilles entourées d'une auréole plus foncée. Des taches rouges également sur les rameaux qui laissent couler la gomme, les rameux  sèchent et meurent. Le traitement nettoyer les plaies à la fin de l'hiver au sulfate de cuivre (2%) et traiter à l'aide de bouillie solfocalcique dose faible et pulvériser juste après la floraison avec du sulfate de cuivre (0,5%) 

    Le champignon Clasterosporium ,il est très voisin du Coryneum sauf qu'il agit sur le cerisier. Le traitement est donc identique. 

    L'Oîdum du pommier, sorte de duvet blanchâtre et farineux qui recouvre les bourgeons et les jeunes feuilles. La solution la plus efficace et de couper et brûler immédiatement les jeunes rameaux atteints.

    La tavelure, autre maladie des pommiers et poiriers, un champignon invisible à l’œil nu qui provoque des taches brunes sur les fruits. Ce qui rend la récolte immangeable. Ce champignon passe l'hiver dans les feuilles malades tombées au pied de l'arbre et avec le vent et la pluie, les germes sont ramenés sur l'arbre et au Printemps on découvre les dégâts. Traitement le premier aussitôt les feuillages tombés il faut  les rassembler et les         brûler. Puis effectuer un traitement d'hiver avec de la bouillie au cuivre ou au soufre. Près de  la période de floraison et chaque fois que le besoin s'en fera sentir , il faut traiter avec une bouillie bordelaise.  

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 26 Février 2013 à 20:00
    roguidine.

    Bonsoir,

    Merci  pour ces bons conseils,

    mais ce n'est pas trop tôt pour traiter les arbres fruitiers ?

    enfin, j'en prends note, et je traiterai dés qu'il faudra.

    J'ai mon poirier qui a souvent des taches marrons un peu oranges...
    C'est quelle maladie ? il faut traiter avec quoi ?


    Bonne soirée

    Roguidine

    2
    DD17 Profil de DD17
    Mercredi 27 Février 2013 à 16:43

    moi je n'ai pas de fruitiers donc ça me simplifie la vie ...

    Bonne soirée, bises

    3
    Mercredi 27 Février 2013 à 19:43

    Bonsoir

    J'ai juste un cerisier et si j'avais su je l'aurais pas planté ça fait trop de saleté quand les cerises tombent, surtout qu'elles ont souvent des vers alors on les mange pas.

    Bonne soirée bisous

    4
    Jeudi 15 Janvier 2015 à 15:36

    Article intéressant !

    Moi j'ai du mal à enlever (traiter) mes chenilles !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :