• Limoges : le retour de huit vitraux de Pierre Parot au Lycée Turgot.

    Limoges : le retour de huit vitraux de Pierre Parot au Lycée Turgot.

    Limoges : le retour de huit vitraux de Pierre Parot au Lycée Turgot.

      

      

    Courant 2011, un appel au mécénat avait été entrepris pour la récupération et le retour des huit vitraux de l'abbaye de Conques en Aveyron vers le Limousin . « Oeuvres dessinées par un enfant du pays Pierre Parot entre 1942 et 1953 » et réalisé par Francis Chigot maître verrier Limougeaud.

    Limoges : le retour de huit vitraux de Pierre Parot au Lycée Turgot.

    Pierre Parot était l'enfant du Limousin, né le 27 Juillet 1894 à 10 heures du soir dans une ferme au lieudit " Poulouzat " à Condat sur Vienne (87920) .

    Il fut élève de Charles Bichet "peintre et professeur par la suite" .Dans la période de 1912 à 1937 ,il participe à travers ses dessins à de nombreuses créations de vitraux dont :

    la nouvelle église du sacré cœur de Limoges, la maison du Peuple

    la rosace de la cathédrale de Toulouse ainsi que celle de Saint Front de Périgueux.

    des vitraux de la basilique de Saint Bertrand de Comingue, mais également de la cathédrale de Poitiers.

    Les vitraux de la nouvelle église d'Oradour sur Glane.

    Il a également ornée des édifices publics parmi eux « la gare des bénédictins de Limoges »

    Eléve des Arts décoratifs de Limoges, il marquera de son empreinte les travaux de l'atelier de de Chicot dans la période de 1912 à 1950, qui deviendra plus tard l'Atelier du Vitrail.

    Artiste complet , il sautera rapidement  de son statut d'apprenti à celui de maitre. Mais seule quelques unes de ses oeuvres porteront sa signature. Car elle portaient géneralement celle de l'atelier Limougeaud ( Chicot). Aujourd'hui, une partie importante de la production de la période entre 1920 et 1960 à était diffusée dans le Monde .

      

    lLimoges : le retour de huit vitraux de Pierre Parot au Lycée Turgot. 

     Sa carrière se terminera comme professeur de dessin d'Art à l’École Nationale Professionnelle (ENP) .Pédagogogue  exemplaire ,il y élévera  " une discipline d'éveil au rang de l'art à l'école" . Aujourd'hui, lycée Turgot à Limoges. 

    Aujourd'hui, la boucle est bouclé . Le retour de ses huit vitraux au Pays de Pierre Parot est enfin réalisé. Après une petite rénovation , ils ont été installés au Lycée Turgot ce vendredi 11 Octobre 2013, rejoignant ainsi  ses oeuvres qui ornent le hall de l'entrée et autres lieux du batiment .

    Limoges : le retour de huit vitraux de Pierre Parot au Lycée Turgot.

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 15 Octobre 2013 à 12:07

     Bonjour mon très cher jm

    Ce grand dessinateur à qui nous devons ces vitraux cités ci-dessus a eu une bonne ecole Charles Bichet ce grend peintre

    J'ai cotoyé  Pierre Bichet, il habitait près de chez moi à Pontarlier, nous avons une de ses lithos il était un peintre et lithographe mondialement connu, est-ce la même lignée,? Je ne sais pas

    Ce dessinateur a eu une belle carrière, il a créé des merveilles.

    Je ne le connaissais pas et je suis ravie d'apprendre tant de choses sur lui et ce, grâce à toi, je te remercie mon ami pour cet historique si riche

    Pour info : Pierre bichet, ce grand peintre et lithographe était en équipe avec Haroun Tazieff , tous deux  vulcanologues et archéologues, Haroun n'était pas peintre, c'était deux scientifiques

    Je te souhaite mon ami une merveilleuse journée avec mes plus gros bisous

    Mélin e

    2
    Mardi 15 Octobre 2013 à 15:20

    Bonjour J-M

    Il y a Charles Bichet (Paris, 1863- Limoges, 1929), ne pas confondre avec Pierre Bichet  né le 29 novembre 1922 à Pontarlier.

    Celui que tu parles est bien Charles Bichet, car Pierre Parot a bien été l'élève de Charles Bichet,  il devient proffesseur de dessin d'art au lycée Turgot à Limoges.

    Une bonne initiative d'avoir fait revenir ces 8 vitraux à caractère non religieux au lycée Turgot.

    Je te souhaite un bon apès mdidi bisous

    3
    Mardi 15 Octobre 2013 à 16:06
    francine a

    bonjour, c'est un juste retour, après tout; je ne connais pas cet artiste, et me souviens encore moins de ces vitraux quand j'ai visité conques! shame on me !!!!  je te souhaite une bonne journée bisous

    4
    sirach
    Mardi 15 Octobre 2013 à 20:30
    sirach

    je ne connaissais pas cet artiste, qui trouve une issuue méritée en installant ses vitraux au Lycée Turgot. Aujourd'hui encore, une pluie pratiquement incessante. Il parait que demain, ça s'arrange, à la grande joie de mon vélo qui commence à trouver le temps long. Bonne soirée. Amitié, Rober

    5
    Mardi 15 Octobre 2013 à 21:07

    Un grand que je ne connais pas, qu'importe quand le travail est beau.


    Heureusement que tu n'as pas lancé un avis de rechherche. Hi Hi Hi
     **** Et comme toutes les bonnes choses ont une fin
    Me revoilà après un mois et demi passé dans le sud -ouest *** .
    Bisou et bonne soirée.
    Fichier hébergé par Archive-Host.com

    6
    Mardi 15 Octobre 2013 à 21:55

    Bonsoir mon très cher jm

    Quand on ne sait pas lire et comprendre la question " à savoir si Pierre bichet était de la lignée de Charles bichet, on va voir sur le dico  ...Lignée veut dire descendance ! hi hi hi

    Pas facile de faire l'instruit quand on ne l'est pas !

    Je devais le dire, mais je sais que toi mon ami tu as bien compris ce que je disais et encore merci pour cet historique très intéressant qui m'a appris toutes ces choses, je reconnais ne pas le savoir, mais j'aurais pu répéter bêtement ce que tu as écrit ou ce que google écrit, je viens d'aller voir car je m'étonnais ...... ! 

    J'habitais à Pontarlier à 300 de Pierre bichet, son épouse était une amie de ma soeur, je ne peux confondre

    A ce sujet, je suis allée à Pontarlier voir le père de mes enfants qui est très mal et j'ai fait un reportage photos, tu connaîtras Pontarlier

    Bonne soirée mon ami

    Gros bisous

    7
    Mardi 15 Octobre 2013 à 22:50

    Bonsoir

    C'est bien que ces vitraux rentrent sur Limoges, il faut rendre à César ce qui appartient à Jules !!! et voilà Turgot embelli du coup !

    Bonne fin de soirée, Bises

    8
    Mercredi 16 Octobre 2013 à 12:23

    Bonjour mon très cher jm

    Je relis ton texte et je vois que seules quelques oeuvres portent le nom de Pierre Parot, les autres sont signées de l'atelier limougeaud, mais de quel droit?

    Sa descendance (j'évite lignée), les ayants droits  ne peuvent même plus rien réclamer, le trentenaire est loin derrière

    Encore merci mon ami pour ce super article
    Je te souhaite mon ami une excellente journée avec mes plus gros bisous

    Méline

    9
    Mercredi 16 Octobre 2013 à 22:12
    Roguidine

    Bonsoir JM

    Tu me dis qu'on parle de Poulouzat sur un blog ?

    Si tu as remarqué, je crois que Poulouzat n'existe plus, il n'y a plus le panneau aux COOP, à l'entrée du village; il y a le panneau CONDAT ;en plus quand on m'écrit , c'est Condat

    Bonne soirée

    Roguidine

    10
    Mercredi 16 Octobre 2013 à 22:51
    Roguidine

    Je reviens pour lire ton com; en effet j'ai compris.....
    Pierre Parot est né à Poulouzat .....
    On ne connait pas tout , et, heureusement, on en apprend tous les jours.
    Je lis un com d'une personne qui se moque d'une autre.... quel intêret ?

    Ce n'est pas sympa, et on est pas sur les blogs pour faire ce genre de réflexion

    Bonne soirée

    Roguidine

    12
    Vendredi 18 Octobre 2013 à 14:08

    bonjour

    merci  d être passé sue mon blog pendandat mon absence

    j étais au soleil et bien triste de revenir toutes les bonnes choses  une fin ..chez  nous

    la pluie

    que le beau reportage,je ne connaissais pas ,ces anecdotes

    merci je ne connais et ne saavait même pas en quoi ils étaient célèbres ,c est une découerte

    amitiés ..bisouscour

     

    13
    Aucun
    Mercredi 11 Décembre 2013 à 01:28

    Bonjour,


    il s'agit de l'atelier Francis Chigot et non Chicot. Les vitraux portent le nom de l'atelier,


    c'est la règle. Le dessinateur est cité comme collaborateur dans tous les documents. Il s'agit d'un travail en équipe. Un dessinateur ne peut à lui seul réaliser un vitrail et les autres intervenants également. A l'époque, chacun a toujours reconnu le travail de l'autre et a été rémunéré pour cela. 

    14
    Wouafou
    Jeudi 4 Septembre 2014 à 00:15

    Bonsoir à tous,

    En faisant des petites recherches sur ma famille je suis tombée sur ton blog, Pierre Parot est mon arrière arrière grand père. Pour répondre à certains commentaires ( sur les ayants droits ) cela ne nous intéressent nullement. La vraie richesse se trouve dans l'œuvre.

    Cela me fait énormément plaisir de voir son travail reconnu encore aujourd'hui. Son œuvre est un peu la fierté de notre famille.

    Merci à vous de la reconnaître.

    Je serais ravie de pouvoir apporter des infos supplémentaires à ce dossier.

    A bientôt,

    Anaïs.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :