•   Cette sympathique randonnée fut donc un bon moyen de joindre l'utile à l'agréable. A la suite de nos différentes promenades du soir, j'avais remarqué cet arbrisseau vivace et épineux appelé plus communément «  la ronce sauvage » 

    Et surtout, j'avais aussi remarqué ses petites fleurs encore en bouton apparaître dans les haies puis  se fût ensuite ses belles baies .

     Aujourd'hui , le moment était venu d'aller faire cette petite randonnée pour y  faire ma première cueillette de baies sauvages . 

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    6 commentaires
  • Des traces de petits coquillages sur les bords de Vienne ?

    Effectuent notre promenade ce dimanche après-midi sur les bords de Vienne, je fût attiré par plusieurs petits tas de petits coquilles sur les berges.

     

    Quand soudain je découvris dans l'eau prés du bord , un des auteurs de tous ses petits coquillages « anodantes »

     

    Des traces de petits coquillages sur les bords de Vienne ?

     

     

    Le rat musqué (Ondatra zibethicus). Bien connu comme rongeur , il appartient à la famille des muridés .

    Cet excellent nageur peut plonger et parcourir près de 100 m sans repirer sous l'eau ou s'il se sent menacé rester plus de 15 minutes submergé et immobile.

    Bien qu'étant herbivore ,son régime alimentaire est essentiellement composé de végétaux. Mais pendant l'hiver , il le compléte à l'aide de ses petits coquillages qu'il va chercher dans le lit de la rivière.et qu'il vient manger sur la berge d'ou ses petits tas.

    Attention ne pas conforme : 

    Rat musqué ( Ondatra ribethiicus ) appartient à la famille des Muridés, adulte il mesure 40 cm de corps pour 30 cm de queue soit 70 cm de long.

    Ragondin ( Myocastor Coypus ) autre rongeur de la famille des capromyides) , adulte il peut peser jusqu'à 9 kg et mesurer corp 60 cm pour 45 cm de queue soit environ 105cm de long 

     

    Des traces de petits coquillages sur les bords de Vienne ?

     

     

    Des traces de petits coquillages sur les bords de Vienne ?

     

    Des traces de petits coquillages sur les bords de Vienne ?

    Sur le parcours il y avait aussi ce petit pont et ses magnifiques fleurs

     

    Des traces de petits coquillages sur les bords de Vienne ?

     

    Des traces de petits coquillages sur les bords de Vienne ?

    Des traces de petits coquillages sur les bords de Vienne ?

    Des traces de petits coquillages sur les bords de Vienne ?

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    15 commentaires
  •  

    Juste quelques fleurs et ce petit lézard , histoire de saluer le soleil disparu

    Les jours se suivent , mais ne se ressemblent pas. Hier, la température était de 9° ressentie, loin de la température de notre weekend . Alors pour réchauffer l'atmosphère, et faire revenir le disque d'or, voici quelques photos de fleurs choisies lors de mon parcours ensoleillé de ce weekend. 

    Juste quelques fleurs et ce petit lézard , histoire de saluer le soleil disparu

     Juste quelques fleurs et ce petit lézard , histoire de saluer le soleil disparu

     Avec ce beau soleil sur mon parcours, j'ai entendu un frissonnement dans l'herbe et j'ai découvert ce  charmant lézard de murailles, qui se doré la pilule. Et comme chance , il ne sait point effrayé, Il  sait bien laissé prendre en photos . Mais on sait bien que cet animal est familier et inoffensif. Il est plutôt c    raintif , seule sa rapidité  est sa seule sauvegarde de ses prédateurs.

    Il fait parti de nettoyeur de jardin ,  Il se nourrit de chenilles, de papillons, d'orthoptères, d'araignées, de vers de terre, de criquets, de grillons, de teignes , de pucerons, de mouches

     

    Juste quelques fleurs et ce petit lézard , histoire de saluer le soleil disparu

     

     

    Juste quelques fleurs et ce petit lézard , histoire de saluer le soleil disparu

    Juste quelques fleurs et ce petit lézard , histoire de saluer le soleil disparu

    Juste quelques fleurs et ce petit lézard , histoire de saluer le soleil disparu

     

    La phrase culte anonyme : A la différence de l'homme, le lézard.......... 

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    9 commentaires
  • Cirque de Gavarnie, un cadre magique tapissé de blanc

     

    Le cirque de Gavarnie est un site qui sépare les Pyrénées de l'Aragon.. Bien qu'étant plus haute du côté espagnol, sa ligne de crête en France culmine à 3000 mètres. Il se trouve dans les Hautes Pyrénées en région Midi Pyrénées.

     

    Cirque de Gavarnie, un cadre magique tapissé de blanc

     

    Gavarnie est tout d'abord un petit village de montagne dont l'altitude est de 1400 m. Tout proche de lui, on trouve le Mont Perdu. Cet environnement naturel et glacier fut classé en 1997 au patrimoine de l'UNESCO comme paysage naturel et culturel. 

    En été, l'activité touristique est reine avec prés de 1 millions de visiteurs chaque année. Quand à l'hiver, le village prend l'esprit est plus montagnard . Le charme de son enneigement et le cadre attire et laisse apprécier la beauté du cirque tapissé de blanc .

    Cirque de Gavarnie, un cadre magique tapissé de blanc

    Cirque de Gavarnie, un cadre magique tapissé de blanc

    Cirque de Gavarnie, un cadre magique tapissé de blanc

    Cirque de Gavarnie, un cadre magique tapissé de blanc

    Cirque de Gavarnie, un cadre magique tapissé de blanc

     Cirque de Gavarnie, un cadre magique tapissé de blanc

    Cirque de Gavarnie, un cadre magique tapissé de blanc  

    Cirque de Gavarnie, un cadre magique tapissé de blanc

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    10 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique