• Le jardin un mode de confinement que l'on apprécie

    Pendant cette période de confinement , nous sommes nombreux à profiter de notre jardin par ce beau temps voir manger sur la terrasse le Midi. Et c'est là que l'on s'aperçoit que le vis à vis à parfois du bon comme du mauvais. Malgré que l'on n'a rien à cacher.. Mais juste parfois être tranquille sur sa terrasse et avoir un peu d’intimité.

    Le jardin un mode de confinement que l'on apprécie

    Le jardin un mode de confinement que l'on apprécie

    Alors pour se cacher du vis-à-vis en hauteur, la glycine est un allié clé. Elle appartient à ces plantes grimpantes qui grimpe sans abimer son support elle tourne oar un phénomène de circummutation . Vient tout d'abord avec sa floraison abondante de longue grappes parfumées ,

    Le jardin un mode de confinement que l'on apprécie

    puis viendra ensuite les feuilles qui sont imparipennées, c'est à dire en nombre impair avec une foliole à l'extrémité.

    Et cadeau avec cette azalée d'extérieur qui accompagne notre terrasse

    Le jardin un mode de confinement que l'on apprécie

    Eh oui le repas de Pâques ,on se réunit généralement la famille pour un repas exceptionnel. Pour le décor de la table, une ambiance printanière .  Mais le confinement est passé par la . Alors chacun chez soi .

    Au jardin " fêter Pâques" en mode de confinement que l'on apprécie

    Pourtant la célébration de Pâques qui fini " la Semaine sainte" décrivant la Passion du Christ, de la Cène  de son dernier avant sa crucifixion , puis sa mise au tombeau. Dans la religion chrétienne, cette fête symbolise le sacrifice de Jésus-Christ pour les hommes mais aussi un certain renouveau spirituel et une confirmation de la foi. 

    Bon Lundi     Au jardin " fêter Pâques" en mode de confinement que l'on apprécie      de Pâques

     

    Eh oui pour ce weekend de Pâques , j'ai fait une interruption  sur

    mon voyage virtuel de Jordanie .

    La reprise est pour bientôt

    Au jardin " fêter Pâques" en mode de confinement que l'on apprécie

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    25 commentaires
  •  

     

    Coronavirus: Le confinement et le partage du Voyage en virtuel " la Jordanie "  < 6 >

    Les temples/tombeaux spectaculaires nabatéens/hellénistiques sculptés dans la paroi rocheuse face au Siq, entaille naturelle sinueuse dans la falaise et voie d'accès principale en venant de l'est à ce qui était jadis une grande cité marchande, représentent une réalisation artistique unique. Ce sont les chefs-d'œuvre d'une cité perdue qui ne cesse de fasciner les visiteurs depuis le début du XIXe siècle.

    Nous avons fini la traversé du SIQ et sommes dans la partie ou les facades hellénistiques se succèdent  avec les temples et tombeaux nabatéens traditionnelles taillés dans le roche .

    Coronavirus: Le confinement et le partage du Voyage en virtuel " la Jordanie "  < 6 >

    Coronavirus: Le confinement et le partage du Voyage en virtuel " la Jordanie "  < 6 >  Coronavirus: Le confinement et le partage du Voyage en virtuel " la Jordanie "  < 6 >

    Coronavirus: Le confinement et le partage du Voyage en virtuel " la Jordanie "  < 6 >

     

    Coronavirus: Le confinement et le partage du Voyage en virtuel " la Jordanie "  < 6 >  Coronavirus: Le confinement et le partage du Voyage en virtuel " la Jordanie "  < 6 >

     Une dernière découverte à l'époque 

    Coronavirus: Le confinement et le partage du Voyage en virtuel " la Jordanie "  < 6 >

     Après cette visite sur le sol ensablé , c'est partie pour une escalade de 800 marches, pour d'autres 788 . C'est cela pour nous rendre au " El Deir " ("monastère"), qui représente une réalisation artistique unique et un ensemble architectural remarquable depuis les premiers siècles av. J.-C. jusqu'à notre ère. La diversité des vestiges archéologiques et des monuments architecturaux depuis la préhistoire jusqu'à l'époque médiévale apporte un témoignage exceptionnel sur des civilisations aujourd'hui disparues, qui se sont succédé sur le site. Il est dit que c'est l'emblème de la citée devant "Al-Khazneh "

    Coronavirus: Le confinement et le partage du Voyage en virtuel " la Jordanie "  < 6 >

     Alors on peut le faire à pied soit 45 min à 1 h de montée ou avec le dos de  cet animal ( moyennant monnaie )

    Coronavirus: Le confinement et le partage du Voyage en virtuel " la Jordanie "  < 6 >

    Arrivé en haut on découvre le monastère. Un édifice imposant de 45 m de haut et 50 m de large, taillé dans le grès jaune de la montagne. il se trouve dans un cadre sauvage,isolé et son état de conservation font de ce temple l'un des plus impressionnants.

    Coronavirus: Le confinement et le partage du Voyage en virtuel " la Jordanie "  < 6 >

    Après ses 50 minutes d'effort

    Coronavirus: Le confinement et le partage du Voyage en virtuel " la Jordanie "  < 6 >

    tout  la haut on peut dominer cette vaste cité perdue, 

    Pétra abrite un Théâtre Romain, vaste de 3000 sièges. C'était un mélange de roche taillée et de maçonnerie; il avait un orchestre semi-circulaire et des gradins en trois niveaux superposés en forme de lune croissante. Le théâtre a été découvert en 1961 et exhumé par une équipe d'archéologues américains. 

    " Zoom "

     

    Coronavirus: Le confinement et le partage du Voyage en virtuel " la Jordanie "  < 6 >

    Coronavirus: Le confinement et le partage du Voyage en virtuel " la Jordanie "  < 6 >

    Après cette séance physique de montée des marches et la visite de cet autre lieu qui en vaut le sacrifice nous redescendons tranquille croisant ses petits ânes dont certains redescendent tout seul après avoir accomplie leur devoir

    Coronavirus: Le confinement et le partage du Voyage en virtuel " la Jordanie "  < 6 >

    Mais un fait qui m'a marqué . On dit bête comme un âne "non" car ils savent et sont bien dressé car une personne forte avait pris le départ , mais arrivé après une dizaines de marches , il refusa d'avancer voulant indiquer à son maitre que " le poids de sa charge était trop élevé pour affronter les marches. Et je sais pas s'il savait remboursé ???

    Après être revenu sol le sol sableux

    Coronavirus: Le confinement et le partage du Voyage en virtuel " la Jordanie "  < 6 >

    Il ne nous restait plus qu'à refaire la visite mais dans le sens de la sortie soit le petit kilomètre qui nous s'épare de la sortie et admirer la chose oubliée ..

    Coronavirus: Le confinement et le partage du Voyage en virtuel " la Jordanie "  < 6 >

     Alors nous approchons de la fin et comme il a été montré durant cette visite du site . Il faut avoir une condition physique parfaite car tout d'abord la chaleur, ensuite être un bon marcheur et même escaladeur. Mais mis cela à part le Pétra mérite d'être visité. C'est  un héritage de plus de 2000 ans d'un peuple arabe de civilisation des Nabatéens et bâtisseurs de cette architecture massive incroyablement raffiné.

    De retour au point de ralliement, après cette belle qui s'achevé .Il ne nous restait qu'à penser au lendemain pour une autre balade…

    Coronavirus: Le confinement et le partage du Voyage en virtuel " la Jordanie "  < 6 >

    Fin

    Coronavirus: Le confinement et le partage du Voyage en virtuel " la Jordanie "  < 6 >

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    17 commentaires
  • Coronavirus: Le confinement et le partage du Voyage en virtuel " la Jordanie "  < 5 >

    Pétra inscrite sur la liste du Patrimoine Mondial de l'UNESCO depuis 1985.

    Le site enchante les visiteurs qui viennent du monde entier par sa beauté avec cette architecture qui est ancré profondément au cœur d'une étroite gorge rocheuse et désertique .Mais le monument le plus célèbre de Pétra que l'on découvre au bout du goulet est…..

    Coronavirus: Le confinement et le partage du Voyage en virtuel " la Jordanie "  < 5 >

      

    Voici le temple " la Khazneh" très célèbre dans le monde pour son caractère majestueux, sa beauté et son histoire ,il apparaît de manière grandiose à ma sortie du Canyon. La Khazneh dont le nom provient de l’arabe et qui signifie littéralement le " Trésor du Pharaon ". Vous avez sûrement déjà vu ce monument apparaître dans des divertissements bien connus, comme la bande dessinée Les Aventures de Tintin : Coke en stock, ou bien encore le film Indiana Jones et la Dernière Croisade. Ce joyau antique attire de nombreux curieux chaque année.

    La façade du Trésor, composée de colonnes massives, n'est qu'un des trésors archéologiques. 

    Coronavirus: Le confinement et le partage du Voyage en virtuel " la Jordanie "  < 5 >

    Cette entrée base était en instance de découverte car ensablée à l'époque 

     

          Coronavirus: Le confinement et le partage du Voyage en virtuel " la Jordanie "  < 5 >         Coronavirus: Le confinement et le partage du Voyage en virtuel " la Jordanie "  < 5 >

    Vue de l'intérieur prise au plus près de ce tombeau .

    Coronavirus: Le confinement et le partage du Voyage en virtuel " la Jordanie "  < 5 >

     Les archéologues après plusieurs études , supposent que la Khazneh a vu le jour aux environs du Ier siècle av. J.-C., et que ce monument aurait servi de tombeau pour un homme de pouvoir. L’hypothèse la plus crédible serait que la Khazneh pourrait être le tombeau du roi Arétas IV, de Pétra et des Nabatéens ,dont la mort remonterait en l’an 40. L'édifice se présente sous la forme d’une construction de 43 mètres de haut, creusée et taillée à même le grès, et se caractérise par un style architectural de mélange " Grecs corinthiens et Égyptiens. Sa façade extérieure est composée de colonnes avec un panneau d’entrecolonnement situé de chaque côté, décorées de reliefs et de personnages de la mythologie grecque et égyptienne (les Dioscures, Isis). L’architrave et la frise sont elles aussi détaillées et décorées. Sur l’étage supérieur, on retrouve la même architecture sur les côtés latéraux, et au centre, une tholos (construction circulaire) ornée de détails, prenant la forme d’une urne.

    Autour de celui-ci on peut admirer la roche que l'érosion a façonné

    Coronavirus: Le confinement et le partage du Voyage en virtuel " la Jordanie "  < 5 >

    Comme annoncé précédemment des moyens de transports existent comme le cheval ,mais aussi le chameau et l'Âne

    Coronavirus: Le confinement et le partage du Voyage en virtuel " la Jordanie "  < 5 >

    De nombreuses bâtiments on était  détruit ou abimé lors des tremblement de terre

    Coronavirus: Le confinement et le partage du Voyage en virtuel " la Jordanie "  < 5 >

     la fabrication des vases,  plutôt leur décoration intérieur au sable

    Coronavirus: Le confinement et le partage du Voyage en virtuel " la Jordanie "  < 5 >

    Encore les habitations d'un passé

    Coronavirus: Le confinement et le partage du Voyage en virtuel " la Jordanie "  < 5 >

    Comme une peinture et pourtant c'est la roche

    Coronavirus: Le confinement et le partage du Voyage en virtuel " la Jordanie "  < 5 >

    est on poursuit

    Coronavirus: Le confinement et le partage du Voyage en virtuel " la Jordanie "  < 5 >

    Coronavirus: Le confinement et le partage du Voyage en virtuel " la Jordanie "  < 5 >

    Coronavirus: Le confinement et le partage du Voyage en virtuel " la Jordanie "  < 5 >

    Coronavirus: Le confinement et le partage du Voyage en virtuel " la Jordanie "  < 5 >

    Dans une journée de visite , on passe par le repas de midi sur place avec un cadre tout aussi magique

    (Photo prise sur la toile)

    Coronavirus: Le confinement et le partage du Voyage en virtuel " la Jordanie "  < 5 >

    Comme toute visite il y a une fin bien que cette belle cité demanderait plusieurs jours pour en faire le tour car cela représente 26ha 4000.000m² de balade . Alors pour terminer Pétra, je vous donne rendez vous dans mon dernier billet sur cette cité perdue ….mais aux milles visages

    " affuter vos mollets " 

    Coronavirus: Le confinement et le partage du Voyage en virtuel " la Jordanie "  < 5 >

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    14 commentaires
  •  

    Coronavirus: Le confinement et le partage du Voyage en virtuel " la Jordanie "  < 4 >

     Pétra, cité perdue aux milles visages est situé à environ trois heures au Sud d'Amman, entre Aqaba et la Mer Morte, cette ville est un héritage de la civilisation des Nabatéens, un peuple arabe de bâtisseurs qui ont vécu au Sud de la Jordanie ,il y a plus de 2000 ans . Pétra est un site incroyablement raffiné par cette architecture massive .

    Coronavirus: Le confinement et le partage du Voyage en virtuel " la Jordanie "  < 4 >

    Vues du Parking des bus  et  du massif ou se trouve la cité perdue "Pétra"

    Coronavirus: Le confinement et le partage du Voyage en virtuel " la Jordanie "  < 4 >   Coronavirus: Le confinement et le partage du Voyage en virtuel " la Jordanie "  < 4 >

    L'entrée symbolique du site

    Coronavirus: Le confinement et le partage du Voyage en virtuel " la Jordanie "  < 4 >

    Les chevaux , un moyen de locomotion dans le site pour ceux qui ne veulent pas marcher à pied ,ils sont sous les ordres des nabatéens

    Coronavirus: Le confinement et le partage du Voyage en virtuel " la Jordanie "  < 4 >

    Un petit avant goût du site avant de passé le poste d'entrée

    Le Bad al-Siq

    Coronavirus: Le confinement et le partage du Voyage en virtuel " la Jordanie "  < 4 >

    Ce site est tenu et entretenu par les nabatéens depuis des lustres . Ils ont bénéficié de leur position géographique pour développer les échanges commerciaux . Car situé sur la route de la soie et des épices reliant la chine ,l'Inde ,l'Arabie du Sud avec l'Egypte ,la Syrie, la Grèce et Rome. C'est vers le VIIIe siècle suite aux séismes que se fut l'abandon progressif de la ville (site) par les habitants . Car aujourd'hui on est loin de penser que cette ville abrité vingt cinq mille habitants.

    Et voilà nous passons le poste ou il faut payé ou montrer son billet si on est en un groupe d'agence et on entre dans le site pour la journée que nous avons passé. Mais malgré celle-ci ,elle fut trop courte tant ce site est grand ,mais surtout splendide d'architecture dans les moindres recoins .

    Coronavirus: Le confinement et le partage du Voyage en virtuel " la Jordanie "  < 4 >

    Coronavirus: Le confinement et le partage du Voyage en virtuel " la Jordanie "  < 4 >

    Coronavirus: Le confinement et le partage du Voyage en virtuel " la Jordanie "  < 4 >

    Un nabatéen taxi devant une ancienne habitation

    Coronavirus: Le confinement et le partage du Voyage en virtuel " la Jordanie "  < 4 >

    Ce site était tombé dans l'oubli durant l'époque moderne, Il réouvrira par le monde occidental grâce à un explorateur suisse Jean Louis Burckhardt en 1812.

    Comme expliqué précédemment le site est seulement accessible à pied ,mais à cheval aussi car c'est un long gouffre d'un kilomètre de long .

    Appelé le Siq dont par endroit les murs « la roche » peut atteindre deux cent mètres de hauteur et à un endroit est plus resserré, sorte de goulet ne mesure que deux mètres de large, dont voici l'entrée

    Coronavirus: Le confinement et le partage du Voyage en virtuel " la Jordanie "  < 4 >

    Coronavirus: Le confinement et le partage du Voyage en virtuel " la Jordanie "  < 4 >

    Coronavirus: Le confinement et le partage du Voyage en virtuel " la Jordanie "  < 4 >

    Comme on peut remarquer la couleur de la pierre nous émerveille

    Coronavirus: Le confinement et le partage du Voyage en virtuel " la Jordanie "  < 4 >

    Nous sommes entrée dans le Siq et son grand canyon la partie des deux mètres. Qui nous mène au monument le plus célèbre du site.

    Coronavirus: Le confinement et le partage du Voyage en virtuel " la Jordanie "  < 4 >

    Ce flou est provoqué pour laisser place au suspense

    Seul indice, il a orné la bande dessinée "Les Aventures de Tintin"

     

    Coronavirus: Le confinement et le partage du Voyage en virtuel " la Jordanie "  < 4 >

    Mais lors de mon prochain billet ,il sera en clair 

    Coronavirus: Le confinement et le partage du Voyage en virtuel " la Jordanie "  < 4 >

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    20 commentaires